le journal intime … créatif.

Comme l’exprime si bien Christophe André dans cette petite devinette : « je ne coûte quasiment rien, je suis très écologique, accessible à tout le monde. » Je suis

… Le journal intime !

Que je sois accompagné d’un cadenas doré, placé dans une table de chevet, ou caché, pour que personne ne puisse me trouver, « les études scientifiques montrent toutes que je fais un bien fou à l’âme et au corps et pourtant, pourtant, de moins en moins d’humains s’intéressent à moi . »

Quel dommage !

Car je suis un confident toujours présent. Je permets de mettre les évènements en perspective, de jouer avec l’intensité des émotions, de voir le chemin parcouru… »

Pour expliquer ses avantages, je vous renvoie à l’émission de France Inter qui navigue parfaitement dans les méandres du journal intime et qui parfois (trop peu à mon goût), nous explique en quoi, la créativité dans le journal, permet d’accroître ses effets positifs.

 

France Inter : Ces journaux intimes qui nous font du bien

l’art pour panser et penser

 

Plus que jamais l’Art peut nous accompagner dans les moments difficiles de notre vie : maladie, trauma, stress…

Depuis l’antiquité, l’idée que la présence à l’Art et à sa pratique puisse « panser/penser » nos plaies n’est pas nouvelle. Pourtant les pratiques d’Art-Thérapie ou de Musicothérapie font toujours aujourd’hui l’objet d’une suspicion institutionnelle. En quoi les travaux de ces 20 dernières années des neurosciences cognitives et de la neuropsychologie permettent de renouveler l’intérêt pour ces approches dans le domaine médical, en particulier dans le contexte des maladies neurologique et psychiatrique ?

C’est ce qui est exposé et expliqué ici. En effet, cette émission issue  de france culture nous permet d’expliquer à l’aide de travaux fondamentaux d’imagerie cérébrale, les raisons des bénéfices de ces pratiques. Ils donnent également des illustrations d’applications auprès de patients atteints de la maladie d’Alzheimer. Pour écouter cette émission veuillez cliquer   sur le lien ci-dessous.

l’art pour penser / panser : france culture